Plan du site | FAQ | partenaires  FAQ  FAQ  Sıkça Sorulan Sorular 
   
   
+ A propos du Forum
Processus thématique
Processus politique
Processus régional
Groupes sociaux
+ Processus préparatoire
+ Programme du Forum
+ Prix
+ Un Forum écologique
Évaluation du Forum
+ Espace médias
+ Bibliothèque
+ Logistique
Sponsors
News
6th World Water Forum
Accueil > FAQ
 

Qu’est-ce que le Forum? En quoi est-il différent des autres conférences internationales?

Le Forum mondial de l’eau, le plus grand événement au monde du secteur de l’eau, est organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l’eau en étroite collaboration avec les autorités du pays hôte (la Turquie pour la 5ème édition). Cet événement s’attache à mettre plus en avant les problèmes de l’eau sur la scène internationale. Ce processus participatif de trois ans se conclut par une semaine de sessions, de débats et d’activités culturelles. Le Forum rassemble tous les acteurs partageant un intérêt pour l’eau afin de faire pression en faveur d’engagements politiques forts pour que les stratégies de gestion de l’eau deviennent prioritaires.

Unique et spécifique, le Forum est le résultat d’un long processus préparatoire impliquant de nombreuses parties prenantes. Alors que la majorité des conférences sur l’eau sont destinées aux experts du secteur ou à des groupes ciblés spécifiques, le Forum mondial de l’eau est un lieu où des personnes provenant de tous les secteurs peuvent se rassembler, débattre et trouver des solutions communes aux problèmes de l’eau. Le Forum reconnaît par ailleurs que l’eau est un problème transversal et que sa solution nécessite bien plus qu’une approche sectorielle. Contrairement à la majorité des conférences qui n’aborde qu’un seul sujet, le Forum mondial de l’eau est un événement mondial qui couvre les problèmes d’eau les plus graves ainsi que leurs causes ou impacts (comme le changement climatique et ses conséquences sur les flux migratoires, pour ne citer qu’un exemple).

Une autre spécificité du Forum mondial de l’eau est que des engagements politiques résultent directement des débats auxquels participent de nombreux acteurs au long du processus préparatoire et de la semaine du Forum. Il rassemble par ailleurs des ministres de quelque cent pays à l’occasion de la Conférence ministérielle et facilite l’interaction entre les ministres, les parlementaires et les autorités locales présents. Des évènements importants, à l’initiative des Nations Unies, sont également programmés pour coïncider avec le Forum. Au fil de ans, les différentes éditions du Rapport mondial des Nations Unies pour la mise en valeur des ressources en eau ont été lancées à l’occasion du Forum. Le troisième Rapport sera bien sûr lancé en mars 2009 à Istanbul dans le cadre du 5ème Forum mondial de l’eau.

Pourquoi un 5ème Forum? Quelle est sa valeur ajoutée, en comparaison des Forums précédents?

On peut voir chaque forum comme un point de repère clé sur la route qui mène à un futur garantissant la sécurité en eau. Mais il représente également des défis aussi nouveaux que différents à relever. Avec un Forum construit sur les conclusions de l’édition antérieure, les trois années intermédiaires servent à faire avancer le débat et à améliorer la compréhension de sujets essentiels. Des 500 participants de Marrakech aux 20.000 personnes présentes à Mexico, il est évident que le Forum suscite un intérêt croissant et qu’il est désormais l’événement de référence dans le secteur de l’eau au niveau mondial. Mais bien que l’on ait réalisé des progrès concrets, nous sommes encore bien loin d’un monde garantissant la sécurité de l’eau. C’est pourquoi le Conseil mondial de l’eau et le Forum doivent prolonger leur mission. Le Forum se concentre sur les problèmes d’eau les plus importants, dans toutes leurs dimensions, et si la question principale en 2006 reposait sur les autorités et les actions locales, aujourd’hui nous nous préoccupons de combler nos écarts en matière d’eau, rassemblant des personnes d’opinions différentes afin de trouver des solutions communes pour améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous.

Est-ce que tout le monde peut participer? Est-ce que je peux et pourquoi dois-je participer?

Le 5ème Forum mondial de l’eau est ouvert à tous. Toute personne, quelle que soit sa formation, sa région ou son secteur d’activité, intéressé par les questions de l’eau, est invité à participer. Toutes les parties prenantes du monde de l’eau ainsi que de tout autre secteur ayant une histoire à raconter, doit assister au Forum afin de partager son expérience et d’influencer les politiques en matière d’eau à tous les niveaux.

Le 5ème Forum mondial de l’eau est impartial : construit sur un dialogue ouvert, il encourage tous les débats, aborde tous les sujets et permet aux participants de discuter librement pour trouver des solutions communes.

Le Forum représente une excellente opportunité d’en savoir plus sur l’eau, de rencontrer des collègues et d’établir de nouveaux partenariats, d’échanger des idées et des expériences et de promouvoir des projets, des produits et des services innovateurs.

Le Forum est une plateforme unique où la communauté de l’eau, les dirigeants et les décideurs du monde entier peuvent se retrouver, débattre et tenter de trouver des solutions pour garantir la sécurité de l’eau.

Comment puis-je participer?

Le 5ème Forum mondial de l’eau encourage la participation et la collaboration au long du processus préparatoire, orienté vers des actions concrètes. Votre collaboration est essentielle : il vous permettra de mener le 5ème Forum mondial de l’eau vers une conclusion positive.

Le Virtual Meeting Space (VMS)), un outil de collaboration en ligne, facilitera la participation à la préparation du 5ème Forum et vous permettra de participer au débat qui définira les orientations futures de la gestion de l’eau dans le monde.

Vous pouvez participer directement de 12 façons de participer au 5ème Forum mondial de l’eau. Découvrez-les en consultant la page « Participer? Bien sûr! Mais comment? »

 

 

Est-ce que je peux soumettre un article/résumé? Est-ce que je peux proposer une session?

Le processus de développement thématique est légèrement différent des Forums antérieurs. Le 5ème Forum a pour nouvelle ambition de répondre concrètement à un nombre limité de questions clés (approximativement 100), autours desquelles seront conçues des sessions interactives. Chaque session impliquera nécessairement différents acteurs afin de discuter des problèmes en faisant appel à différents points de vue. Par conséquent nous ne solliciterons plus de propositions de sessions complètes. Toute volonté de contribuer aux solutions de questions précises est en revanche la bienvenue.

De même, le Forum n’accepte donc aucun article ou résumé du fait qu’il n’a pas la vocation d’être une conférence technique.

Toutes les informations sur la manière de participer au niveau des sujets sont disponibles sur la page « participer au développement des sessions ». L’appel à contribution est également disponible sur le Virtual Meeting Space.

 

 

À combien s’élèvent les frais de participation?

Lower registration fees; the registration fees are reviewed to make them fairer and more accessible for Forum participants from all over the world, from all sectors. The new fees are announced as:

 

Participants from:

Early Bird registration
up to January 15th, 2008


Registration from
January 16th,2009

Developed Countries/
UN Organizations      
€ 400€ 500
Developing & Least
developed countries     
€ 240€ 300
Young participant-students
(between16-25 ages)   
€ 80€ 100

 

 

 

3-day registration*€ 250                        
1-day registration*€ 100

 

*3-day and 1-day registration packages are fixed and do not include any discount in terms of the countries, the membership of WWC and the early-bird registration.

The country considered is the country of incorporation of the organization that the individual is working for.

·         The consideration of countries as developed, developing or least developed is taken from the list provided by the Turkish Ministry of Foreign Affairs.

·         Young people’s fees apply to anyone under the age of 25 as of March 16th, 2009. A separate registration process is in operation for children.

·         Up to five employees of World Water Council members, that are up-to-date on the payment of their registration fees, receive a 20% discount on any of the prices indicated.

·         Accreditation for journalists will be open soon.

·         All registration packages include an electronic and/or hard copy of the documents, admission to the Forum venue and daily lunch.

·         Registration fees include taxes.

Existe-il une aide financière pour participer au Forum?

Certaines aides seront versées. Leur procédure sera prochainement définie. Cette section sera actualisée dès que les informations seront disponibles.

Le Grand Prix mondial de l’eau de Kyoto, dont la deuxième édition sera organisée pendant le 5ème Forum mondial de l’eau, est une initiative des plus intéressantes. Un certain nombre d’organisations menant des activités sur le terrain en vue de résoudre des problèmes d’eau dans le monde seront identifiées et financées afin d’assister au Forum et d’y présenter leur travail. La période d’inscription à la deuxième édition du Prix est désormais ouverte sur le Virtual Meeting Space du 5ème Forum mondial de l’eau.

 

 

Comment le Forum est-il organisé ? Comment les sessions sont-elles choisies?

En mars 2006, à l’issue d’un processus de sélection approfondi, le Conseil des Gouverneurs a choisi Istanbul en Turquie, comme hôte du 5ème Forum mondial de l’eau.

Les autorités du pays hôte et le Conseil mondial de l’eau ont ensuite établi un Comité International d’Organisation (CIO) du Forum, constitué de représentants des deux parties. Trois comités (programme, processus politique et communication) soutiennent le CIO. Le CIO supervise l’organisation du Forum et apporte des lignes directrices aux trois comités. Le Secrétariat du 5e Forum situé à Istanbul et le siège du Conseil mondial de l’eau suivent conjointement les opérations quotidiennes de l’organisation du Forum.

En mars 2007, un large éventail d’organisations a assisté à Istanbul au Kick-Off qui marquait le début du compte à rebours du Forum 2009 ainsi que le lancement de différents processus préparatoires qui seront organisés au long de l’organisation de l’événement. Cette réunion de lancement a rassemblé quelque 300 parties prenantes issues de tous les secteurs, continents et formations. Ensemble, ils ont identifié six défis liés au thème général du Forum, qui sont aujourd’hui les 6 thèmes principaux de l’événement. Chaque thème regroupe trois à cinq sujets. Ces questions ont donné lieu au cadre de travail des thèmes et ont jeté les bases de la préparation du Forum.

Pendant 2 ans, des réunions du processus préparatoire sont tenues dans le monde entier afin de développer les questions thématiques, politiques et régionales, d’établir des partenariats, de créer des synergies et d’impliquer les individus dans le processus du Forum. On a gagné une meilleure compréhension des thèmes et des sujets grâce à une approche participative des parties prenantes telle l’enquête en ligne sur les questions les plus urgentes auxquelles le Forum devra s’efforcer de répondre pendant ses sessions.

En février 2008, près de 400 acteurs ont participé à la deuxième réunion des coordinateurs thématiques tenue à Istanbul. Ils ont passé en revue et développé ces questions au cours des tables rondes. On a également nommé des organisations pour la coordination des contributions au niveau des sujets pour identifier les questions qui devraient être discutées au sein de chaque session. En étroite collaboration avec de nombreuses organisations, les responsables de session intégreront différents points de vue afin de répondre aux principaux défis correspondant à chaque sujet.

Les appels à contributions sont ouverts jusqu’au 30 septembre. Vous êtes donc cordialement invités à proposer solutions et actions pour répondre à ces questions. Nous avons besoin de votre expertise, de votre expérience et de vos idées. Vous pouvez les envoyer par le biais du Virtual Meeting Space ou de notre site Internet. Toutes les propositions de contributions seront étudiées pour être incorporées dans le développement des sessions. Les responsables de session et les contributeurs travailleront conjointement à la finalisation de la structure et du contenu de chaque session d’ici fin 2008. On encouragera un format de dialogue le plus ouvert possible.

 

Que se passera-t-il durant la semaine du Forum ? Quel est le programme?

Le programme détaillé de la semaine du Forum sera défini d’ici novembre 2008 et sera mis en ligne dès que possible. Le Forum tentera durant une semaine de contribuer concrètement à une meilleure gestion de l’eau dans le monde, en se confrontant aux problèmes depuis différents points de vue. Le programme comprendra :

  • Environ 100 sessions thématiques avec des nombreuses parties prenantes qui débattront des questions clés liées à la gestion des ressources en eau et à leurs stratégies, en vue de délivrer des messages-clés.
  • Ces messages-clés seront pris en compte dans la composante politique du Forum qui comprendra également des tables rondes ouvertes à tous les participants.
  • L’Exposition mondiale de l’eau hébergera différentes activités comme la Maison de l’eau et du citoyen et ses fontaines du savoir, le Village mondial pour l’éducation, les Rencontres internationales Eau et Cinéma…
  • Présentations des principales priorités de chaque région du monde, en résultat de leur processus préparatoire individuel.
  • Un centre de connaissance permettra aux participants d’améliorer leurs connaissances en suivant des cours orientés vers les politiques et les actions à prendre.
  • Présentations des initiatives de terrain réalisées dans le monde entier des finalistes du Grand Prix mondial de l’eau de Kyoto.
  • Plusieurs sorties socioculturelles sont planifiées et proposées aux participants afin de mettre en lumière les liens entre eau et culture.
  • Et de nombreuses autres composantes participeront à cette semaine pleine d’évènements qui s’emploie à marquer la différence.

Qui dois-je contacter?

Pour toutes informations sur le Forum, veuillez utiliser le formulaire « Nous contacter » de ce site ou bien joindre le Secrétariat du Forum (coordonnées dans la colonne de droite de cette page).

Nous avons également crée une page « Qui est qui ? » sur ce site où vous trouverez tous les noms, les fonctions, les adresses email et les photos des équipes du Secrétariat et du CME ainsi que des membres des comités.

 

Qu’est-ce que l’Exposition mondiale de l’eau?

L’Exposition mondiale de l’eau occupera un espace dédié sur le site du 5ème Forum mondial de l’eau, permettant aux entreprises du secteur de l’eau de présenter leurs

services, produits, activités et travaux. Cette exposition vise à favoriser un environnement de partage de connaissances et de technologies, et joue un relais entre l’offre et la demande en innovations et en nouvelles technologies de l’eau.

Les organisations et sociétés présentes à l’exposition mondiale de l’eau représentent le spectre complet des activités liées à l’eau. L’exposition rassemblera les décideurs clés du monde entier en vue de faciliter de nouvelles opportunités commerciales et de mise en réseau.

L’Exposition sera un espace libre exposant différents types d’activités culturelles, sociales et éducatives sur des sujets liés à l’eau. Cette foire accueillera sur le site du Forum des animations en multi-partenariats, dans une atmosphère festive et instructive. Au programme : une exposition d’affiches, les Rencontres internationales Eau et Cinéma, le Village mondial pour l’éducation à l’eau, un Espace formation, des espaces réseaux, des évènements parallèles, des spectacles d’eau, une exposition photo et des spectacles ethniques sur le thème de l’eau.

 

 

Quels sont les résultats pratiques des éditions précédentes du Forum mondial de l’eau ? Plutôt que d’organiser des débats, le Forum peut-il donner lieu à des actions concrètes?

Les Forums précédents ont généré un grand nombre d’actions locales :

  • À la suite du Task Force Gurria sur le Financement de l’eau pour tous (présenté pendant le 4ème Forum), la banque hollandaise NWB à crée un fond pour des projets de gestion l’eau dans les pays en voie de développement de l’ordre de 25 millions d’euros.
  • En 2005, la banque et compagnie d’assurance hollandaise SNS REAAL a créé un fond pour l’eau, SNS REAAL Waterfonds, afin d’investir dans des projets qui encouragent le développement durable, l’entreprenariat et l’innovation dans le secteur de la gestion de l’eau.
  • En suivant le travail du Droit à l’eau présenté au 4ème Forum, les ministres de 116 pays en voie de développement ont officiellement reconnu le Droit à l’eau pour tous en mai 2006, tout comme les législations française et britannique la même année.
  • L’ONU-HABITAT a annoncé à Mexico un protocole d’accord avec la BAD concernant des subventions et projets d’eau en milieu urbain de petite échelle d’un montant de 579 millions de dollars (217 millions en subventions et 362 millions en crédits pour des investissements dans des projets d’eau et d’assainissement).
  • La Fondation « Project Wet » a lancé son initiative d’action pour l’éducation de manière à ce qu’elle coïncide avec le 4ème Forum. Elle comprend des projets d’action et d’éducation qui aident à résoudre des problèmes d’eau locaux dans des pays en voie de développement.

Ceci n’est qu’un petit échantillon des nombreuses actions qui ont résultées des Forums précédents. Concrètement, la couverture en eau potable dans le monde est passée de 78% en 1990 à 83% en 2004, pendant que la couverture mondiale en assainissement est passée de 49% à 59%, peut-être grâce à une sensibilisation accrue menée sur ces questions.

Le 5ème Forum mondial de l’eau s’efforce à mettre les problèmes de l’eau plus en avant sur la scène politique en rassemblant des élus, des parlementaires et la société civile afin de fixer un agenda de prises d’action. Il soutient des discussions afin de résoudre des problèmes liés à l’eau aux niveaux régional et international en vue de canaliser les résultats de ce dialogue vers des négociations intergouvernementales formelles de plus hauts niveaux sous l’égide des Nations Unies et d’autres processus mondiaux. Le Forum permettra certainement de formuler des propositions concrètes et de les mettre en lumière, toujours dans le dessein de susciter des engagements notamment d’ordre politique et financiers.

Quels résultats politiques attend-on du Forum ? Les élus éviteront-ils de prendre des engagements ?

Le Forum mondial de l’eau a pris conscience que les conférences et déclarations ministérielles n’étaient pas suffisantes pour encourager le rapprochement entre les aspects politiques et techniques de l’eau et la volonté politique d’agir. Ce Forum comprendra des réunions de maires de mégalopoles qui prendront des engagements forts en termes de gestion de l’eau dans leurs villes grâce au Consensus d’Istanbul pour l’eau urbaine. Il rassemblera également des parlementaires qui discuteront des changements juridiques nécessaires pour relever les défis de l’eau. Une conférence ministérielle sera également tenue cette année, mais on demandera cette fois-ci aux ministres de se concentrer sur une question spécifique : les adaptations de la société au changement climatique.

En outre, le Forum permettra de créer des interactions au long de la semaine parmi et entre les participants des différents éléments du processus politique et des aspects thématiques du forum. Alors que les éditions précédentes du Forum mondial de l’eau ont présenté des Déclarations ministérielles, le Comité du processus politique est décidé à aller plus loin pour ce 5ème Forum. Pour la première fois, ce Forum invitera également un nombre restreint de Chefs d’État et de gouvernement afin de discuter des défis clés liés à l’eau propres à leurs pays.

Il est fondamental pour le Conseil mondial de l’eau qu’il y ait une continuité et un suivi entre les différents Forums mondiaux de l’eau et que les déclarations et les résultats obtenus pendant le Forum soient respectés. En tant que tel, le Conseil conjointement au pays hôte, examine actuellement les mécanismes qui pourraient inciter les pays à respecter leurs engagements pris pendant le Forum.

 

 

Le 5ème Forum est-il pour la Turquie un moyen de contrôle de l’eau dans la région ? Ce forum est-il pour les sociétés d’eau privées un moyen d’exploiter l’eau comme un bien ?

Le Forum soutient la coopération transfrontalière, les visions communes et la gestion intégrée des ressources en eau. Il favorise une collaboration ouverte et crée un environnement favorable à cet effet. Il ne prononce aucun jugement sur les choix de gestion de l’eau ainsi que sur le partage de ses bénéfices. La Turquie en qualité de pays hôte du 5ème Forum mondial de l’eau, respecte cette discussion ouverte sur les aspects transfrontaliers.

Le Forum est un lieu où discuter de solutions communes aux problèmes d’eau, en considérant les spécificités locales de chaque région et situation. Toutes sortes de solutions sont présentées et discutées au long du Forum, depuis les partenariats entre les secteurs public et privé à la décentralisation et au renforcement des autorités locales. Tous les secteurs sont présents : gouvernements, sociétés privées, ONG, mécanismes intergouvernementaux, centres de connaissances, usagers d’eau, mais aucun d’eux ne doit dominer le débat ou influencer excessivement les résultats. Le Forum n’est pas un lieu où les sociétés privées exploitent l’eau comme un bien, mais au contraire, un lieu où discuter et trouver des solutions communes, acceptables et bénéfiques à tous.

Est-ce que les ONG critiquant le Forum seront invitées à participer ?

Les organisateurs du 5ème Forum mondial de l’eau ont déjà appelé les ONG et les activistes à participer au Forum. Le Forum part du principe qu’il est plus utile de communiquer, de débattre et de discuter des problèmes entre tous les acteurs pertinents, d’établir des passerelles entre les convergences plutôt que d’en créer. Par conséquent, le Forum s’efforcera à inclure ces organisations et leurs points de vue.

Le Forum va-t-il solutionner les problèmes de l’eau dans le monde ?

Pour solutionner les problèmes d’eau dans le monde, l’eau doit devenir prioritaire sur la scène politique. Le Forum est aujourd’hui un moyen important de maintenir l’eau dans le programme politique des décideurs mondiaux. Le Forum s’emploie à faciliter les solutions aux problèmes d’eau mondiaux et à promouvoir la coopération. Il s’attache également à soutenir un cadre technique, administratif, juridique et participatif adéquat ainsi qu’une bonne gouvernance qui peuvent résoudre ces problèmes.

 

 

     

Secrétariat du 5ème Forum

DSI
Libadiye Caddesi No.54
Küçükçamlica - Üsküdar
34696 Istanbul/TURQUIE

Telephone:
+90 216 325 49 92
Fax:
+90 216 428 09 92

Email