Plan du site | FAQ | partenaires  Theme 2  Thème 2  Theme 2 
   
   
+ A propos du Forum
Processus thématique
Processus politique
Processus régional
Groupes sociaux
+ Processus préparatoire
+ Programme du Forum
Sessions
Évènements parallèles
Panels de haut niveau
Foire et Expo de l'eau
Forum des enfants
Youth Forum
Campaign Posters
Speakers' Corner
Bazar des partenariats
Water & Film Events
+ Évènements culturels
+ Prix
+ Un Forum écologique
Évaluation du Forum
+ Espace médias
+ Bibliothèque
+ Logistique
Sponsors
News
6th World Water Forum
Accueil  > + Programme du Forum  > Sessions > Thème 2
 

Thème 2: Faire avancer le développement humain et les Objectifs de développement du Millénaire

2.1 Garantir l’eau, l’assainissement et l’hygiène pour tous

2.1.1 Les chiffres ne mentent pas : l’accès à l’assainissement s’améliore-t-il vraiment ? Les outils de suivi et évaluation sont essentiels pour suivre les progrès réalisés en vue des ODM. Par ailleurs, tisser des liens entre les systèmes des secteurs nationaux et régionaux peut servir à générer une plus grande consistance pour une meilleurs analyse et planification future.
Contact : UNICEF

2.1.2 « L’eau pour tous », juste un rêve ? : comment en améliorer l’accès à travers une réforme de la gouvernance. Les pays qui ont entrepris des processus de réformes institutionnelles et qui ont amélioré leur gouvernance sont, avec du temps, capables d’accélérer la fourniture de services durables. Mais ceci requiert une transparence améliorée, une communauté accrue, l’engagement du consommateur, une capacité locale plus forte et des responsabilités claires avec des contrôles et des comptes incorporés. Comment réunir rapidement tous ces éléments afin de fournir un accès à l’eau pour tous ?
Contact : ISKI (Régie des eaux d’Istanbul)

2.1.3 Du micro au macro: Comment faire grandir des petits projets. Alors que des projets ciblés servent certainement à améliorer les situations locales, leurs effets pourraient être multipliés en mettant en œuvre leurs approches à une échelle plus grande. Faire changer d’échelle les petits projets peut-il vraiment permettre d’accélérer la réalisation des OMD et une transformation à une grande échelle de l’accès à l’eau ?
Contact: Programme eau et assainissement, UNICEF et ONU-Eau

2.1.4 L’Année internationale de l’assainissement : que se cache-t-il derrière les toilettes ? En 2008, l’Année internationale de l’assainissement s’est employée à attirer l’attention du monde sur le défi mondial de l’assainissement. Comment cette initiative a convaincu les élus politiques et les dirigeant à faire de l’assainissement une priorité et à investir dans ce secteur, et quelles furent les actions concrètes comprises dans les activités de l’Année ? Mais le plus important, dans quelle direction avançons-nous ?
Contact: Agence de l'Eau Seine-Normandie et Comité consultatif du Secrétaire général des Nations Unies

2.1.5 sujet 2.1 Rapport et synthèse

2.2 L’eau pour l’énergie, l’énergie pour l’eau

2.2.1 Le lien Eau et Énergie : comment créer des politiques équitables pour satisfaire tout le monde. Ces derniers mois, les médias du monde entier ont porté leur attention sur la crise alimentaire et le coût croissant de l’énergie. Si l’on reconnaît que tant l’eau que l’énergie sont essentielles au développement économique dans les décennies à venir, de nouvelles politiques doivent être développées afin de prendre en compte l’interrelation de l’eau et de l’énergie.
Contact: Partenariat français pour l’eau et le Ministère du Développement durable de France

2.2.2 Les principes de durabilité intégrés au développement de l’eau et de l’énergie. La sécurité en eau et la sécurité en énergie sont essentielles au développement socio-économique. Le besoin croissant d’aborder la durabilité, et la reconnaissance de sa valeur, est à la fois stimulant et omniprésent dans le secteur eau-énergie. Sous le prisme des principes du développement durable, cette session passe en revue les approches, les innovations, les thèmes et le développement au sein de quatre sous-secteurs interdépendants. Elle rassemble les leçons et les actions en vue de progrès futurs de l’intégration de la durabilité au développement des secteurs de l’eau et de l’énergie.
Contact: Banque mondiale et Association internationale pour l’hydroélectricité

2.2.3 Apprivoiser Bigfoot : réduire l’empreinte sur l’eau et l’énergie. Des technologies innovantes peuvent minimiser le besoin en énergie des usagers d’eau et vice versa. Ce besoin peut être mesuré en utilisant le « footprinting », un outil facile d’utilisation qui permet d’améliorer la gestion de l’eau et de l’énergie. Cette session abordera comment les technologies émergeantes peuvent atteindre le marché en vue de réduire les empreintes sur l’eau et l’énergie.
Contact : Partenariat européen pour l’eau

2.3.3 Session conjointe avec le sujet 2.3 sur les biocarburants (voir ci-après)

2.2.4 Routes liquides : la navigation intérieure a-t-elle un futur? Le défi des décideurs riverains repose sur l’équilibre entre les besoins des systèmes de voies d’eau naturelles et le développement de la navigation intérieure en tant que mode de transports viable et écologique. Une meilleure compréhension des effets physiques et biologiques de la navigation interne sur les écosystèmes aura pour résultat des voies fluviales durables compatibles avec les exigences environnementales, politiques et de société.
Contact: PIANC

2.2.5 Sujet 2.2 Rapport et synthèse

2.3 Eau et alimentation pour en finir avec la famine et la pauvreté

2.3.1 Doubler la production alimentaire d’ici 2035 pour alimenter la planète? Les futurs besoins en eau pour la production alimentaire et de fibres sera immense et une grande diversité de mesures de gestion de l’eau (collecte des eaux, irrigation, drainage) sera nécessaire pour gérer cet approvisionnement. Quelle quantité d’eau est nécessaire à cette production supplémentaire de denrées et de fibres alimentaires ? Pour le savoir, il est important de comprendre le montant de nourriture nécessaire ainsi que les stratégies de gestion de l’eau appropriées à sa production. D’autres facteurs de la chaîne alimentaire dont le stockage, le transport et la qualité de l’entretien, et des facteurs externes comme l’impact des produits à base de biocarburant, le changement climatique et les dynamiques commerciales, peuvent également affecter la disponibilité et l’accessibilité
Contact: Institut international de la gestion des ressources en eau

2.3.2 Menace ou opportunité : la crise alimentaire peut-elle bénéficier aux agriculteurs pauvres ? Une majorité de pays les moins avancés disposent de ressources suffisantes pour pouvoir être autonomes en termes alimentaires seulement s’ils développent leurs ressources foncières et hydriques et si leurs économies soutiennent le commerce local. Mais avant tout, du fait que la majeure pauvreté existe dans les zones rurales qui dépendent de l’agriculture comme moyen de subsistance, une augmentation des prix des aliments pourrait contribuer directement à la réduction de la pauvreté dans ces régions. Ou non ?
Contact: Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA)

2.3.3 (Session commune avec le sujet 2.2) Chauffer ou manger : l’eau pour la bioénergie ou pour l’alimentation ? Alors que les cultures énergétiques pourraient représenter pour les agriculteurs une opportunité d’améliorer leurs moyens de subsistance, la prolifération de cultures pourrait également affecter les prix des aliments, l’environnement et la disponibilité de ressources en eau pour d’autres cultures vivrières ou non alimentaires au sein d’une région. Comment la bioénergie peut-elle influencer le développement local, la lutte contre la pauvreté, la sous-nutrition et la production alimentaire, et comment peut-on trouver un équilibre approprié entre la production alimentaire et celle de biocombustibles ?
Contact: UICN & le Centre de recherche pour le développement des cultures maraîchères.

2.3.4 Plus de famine dans nos vies : le rôle de l’eau. La tendance à la croissance des prix des aliments sur le marché mondial nécessite des interventions et des investissements d’une portée considérable en vue de prévenir la sous-nutrition. Comment peut-on réconcilier les politiques d’eau et agricoles afin d’éviter des crises alimentaires mondiales et locales ? Comment les améliorations et les investissements peuvent contribuer à augmenter la production alimentaire générale pour une planète en plein boom démographique ?
Contact: Commission internationale des irrigations et du drainage

2.3.5 Sujet 2.3 Rapport et synthèse

2.4 Les usages et fonctions multiples des services d’eau

Introduction d’une heure au sujet

2.4.1 L’eau multitâches : comment maximiser chaque goutte à bas coût . L’eau peut être utilisée de nombreuses manières juste en termes d’hygiène et de santé. L’irrigation, la production énergétique et l’industrie requièrent tous des ressources en eau, et tous peuvent aider à accélérer la réalisation des ODM à l’échelon local d’une façon différente mais tout aussi importante. Le défi consiste à trouver l’équilibre entre les bénéfices maximums de chacun et la durabilité.
Contact: INWEPF et FAO

2.4.2 Établir des passerelles entre les secteurs pour renforcer les services d’usages multiples. AComme dans toute entreprise en participation, les services d’usages multiples permettent aux fournisseurs de partager les coûts et les bénéfices. Et pour toute entreprise en participation, des règles de base claires de coopération peuvent éviter de futurs conflits. Des solutions innovatrices pour une gouvernance efficiente des systèmes d’usages multiples sont nécessaires afin de partager les décisions, les coûts d’opération et de gestion, et les bénéfices parmi les parties prenantes. Comment peut-on surmonter les barrières juridiques, politiques, financières et institutionnelles afin de soutenir et d’accroître ces services ?
Contact: IFAD et IRC

2.4.3 Sujet 2.4 Rapport et synthèse

 

 

     

Informations

Virtual Meeting Space